Présentation

Le réseau magnétométrie organise une école thématique CNRS de magnétométrie du 11 au 15 Octobre 2021 au laboratoire CRISMAT à Caen.

 

Cette école s'adresse par ordre de priorité aux étudiants doctorants, post-doctorants, ITA et CR nouvellement recrutés

 

Informations pratiques

Date : du 11/10 au 15/10

Lieu : Laboratoire CRISMAT - Caen

Tarifs :

- agents CNRS : gratuit

- autres tutelles : 380€ (incluant logement et repas; petit déjeuner et déjeuner)

Inscriptions : formulaire disponible onglet "Inscription", date limite : 16/07

Résumé

Les outils de magnétométrie, bien que restant des outils de pointe et donc coûteux, sont devenus des outils du quotidien, indispensables au développement d'un nombre croissant de sujets de recherche. De ce fait un nombre important d’UMR et UPR CNRS s’équipent avec ces appareils (> 20 labos en France). Ces centres travaillent principalement dans les domaines de la chimie, la physique, les sciences des matériaux, l’ingénierie, les nanosciences et la géologie.

 

L’objectif de l’école thématique Magnétométrie est de former les jeunes générations de chercheurs (doctorants, post-doc, C et EC) aux compétences scientifiques, expérimentales et instrumentales dans le domaine du magnétisme et de la mesure magnétométrique. D’une part, en recherche expérimentale, les nouvelles connaissances naissent souvent du développement de nouveaux outils de mesure. D’autre part, le départ en retraite des chercheurs expérimentés en instrumentation fait en particulier peser le risque de dépendance quasi-monopolistique vis-à-vis de quelques fabricants (le plus souvent américains) de magnétomètres.

 

Un second enjeu est la mise en réseau, via le réseau français de magnétométrie, des alumnis de la formation provenant de communautés scientifiques différentes (et par extension de leurs collègues). La formation offre la connaissance du fonctionnement des appareils de mesures et également des laboratoires où trouver les outils de magnétométrie spécifiques. Par ailleurs la formation a pour objectif de renforcer l’utilisation du système d’unité internationale, d’un langage commun et d’une méthodologie de préparation des échantillons communs dans les différentes communautés scientifiques concernées afin de faciliter à posteriori les échanges entre elles.

Personnes connectées : 1